L’assurance dommages de parking : une garantie vraiment utile ?

En quelques clics, trouvez la meilleure offre pour votre voiture

Lien notation comparateur santé
Intéressé par une offre ?
Soyez rappelé :
Ou contactez-nous :022 518 71 42

Votre voiture était tranquillement garée sur un parking. Quelle mauvaise surprise de la retrouver avec des rayures ou encore emboutie par un autre automobiliste. Pour se prémunir de ce genre de situation, l'assurance voiture parking peut prendre en charge certains dommages. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir si cette garantie est vraiment pertinente, en fonction de votre voiture, et de votre situation. Sachez que parfois, même la casco complète ne suffit pas à vous couvrir pour ce type de dommage. 

Qu’est-ce que l’assurance dommages de parking ?

Un point sémantique s'impose, pour comprendre ce qu'est l'assurance voiture parking et surtout, les dommages de parcage.

Les dommages de parcage

On parle de dommage de parcage, quand un véhicule subit un dommage alors qu'il est stationné. Pour entrer dans cette catégorie, il faut aussi que la personne ayant commis le dommage soit inconnue.

Malheureusement, dans la plupart des cas, les personnes qui rayent une voiture sur un parking ne laissent pas leurs coordonnées. Il n'y aura donc pas la possibilité d'utiliser leur responsabilité civile, pour rembourser les dommages matériels subis. 

Le dommage de parcage peut être une bosse sur un pare-choc ou encore des rayures.

La couverture offerte par une assurance dommages de parking

L'assurance voiture parking permet à l'assuré d'être indemnisé, lorsqu'on subit un dommage de partage. Il s'agit généralement d'une option supplémentaire à souscrire en complément de son assurance auto.

De façon très concrète, l'assureur peut prendre en charge tout ou partie de la réparation de la carrosserie en cas de bosse. Qu'il faille simplement repeindre une pièce ou la changer, l'assuré a la garantie de retrouver son véhicule dans son état initial.

La différence entre dommage de parcage et vandalisme

Attention, il y a une différence entre le dommage de parcage et le vandalisme. Quand les dommages causés à la voiture l'ont été de façon volontaire, ce n'est pas l'option d'assurance voiture parking qui prend en charge les éventuelles réparations. On parle de vandalisme pour une personne qui aurait volontairement rayé une carrosserie ou encore qui aurait crevé des pneus. C'est ce que peuvent révéler les caméras de surveillance d'un parking.

Si vous êtes dans cette situation, c'est la casco partielle qui peut vous couvrir. Il s'agit d'un niveau de garantie selon lequel le propriétaire du véhicule est couvert face aux sinistres causés par des éléments extérieurs. Sans ce niveau de garantie, même avec l'assurance voiture parking, il ne sera pas possible d'être indemnisé. 

Comment être assuré pour les dommages de stationnement ? 

Pour disposer d'une prise en charge en cas de dommage de stationnement, voici les possibilités qui s'offrent à la durée.

La prise en charge par l’assurance du responsable

Avant toute chose, si l'enquête de l'assureur ou de la police permet de trouver un responsable, il n'y aura pas besoin d'utiliser l'assurance voiture parking. En effet, celui qui a causé le dommage devra lui-même rembourser les frais occasionnés. S'il dispose d'une responsabilité civile, et qu'il s'agissait d'un acte involontaire, son assureur peut se substituer à lui, pour rembourser les dommages matériels. 

L’assurance dommages de parking avec une responsabilité civile

En Suisse, l'assurance obligatoire pour un véhicule est la responsabilité civile voiture. Elle permet au conducteur d'un véhicule de garantir les tiers, quand il leur cause un dommage. En d'autres termes, si l’assuré provoque une collision, l'assureur va pouvoir prendre en charge les dommages matériels et corporels subis par la victime du sinistre.

Cette assurance minimum ne comprend pas l'assurance voiture parking. Si l'assuré subit des rayures ou des dégradations sur son véhicule, et qu'il ne dispose que d'une RC voiture, il ne percevra aucune indemnisation.

Casco partielle ou casco complète pour les dommages de parcage ?

L'assuré peut choisir de souscrire à deux autres niveaux de garantie qui sont : 

  • La casco partielle, qui permet de prendre en charge les dommages provenant d'éléments externes, comme les intempéries, le vandalisme, le vol ou l'incendie.
  • La casco collision, qui prend en charge les éventuels dégâts matériels en cas de collision causée par l'assuré.

Ici aussi, sur le papier, l'assuré n'est pas couvert en cas de dommage de partage. Il reste néanmoins possible que pour les personnes choisissant une casco complète, réunissant casco partielle et casco collision, que l'option soit incluse dans le contrat. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre assureur, pour savoir si vous disposez de cette option sans avoir à payer de frais supplémentaires. 

En revanche, il est fréquent que lorsque l'assurance voiture parking est incluse dans la casco complète, elle soit associée à une franchise importante.

L’option véhicule en stationnement

Pour éviter d'avoir à payer une franchise, le mieux reste de souscrire directement à une option véhicule en stationnement. Si cela peut augmenter le prix de la prime, cela évite des frais coûteux, en cas de dégâts sur un parking.

Quand souscrire à une assurance dommages de parking ? 

Il est conseillé de souscrire à une assurance voiture parking si : 

  • Votre voiture est récente et dispose d'une carrosserie impeccable
  • Elle est régulièrement stationnée sur des parkings,
  • Elle passe la nuit en extérieur, et non pas dans un garage fermé. 

Les frais occasionnés par cette option au contrat peuvent ne pas être pertinents, si vous avez une voiture qui est déjà abîmée. Par ailleurs, pour un véhicule qui est stationné dans un garage fermé la plupart du temps, les chances d'un dommage de parcage sont minces. Il n'est peut-être pas utile d’y souscrire.

Les limites de l’assurance dommages de parking 

Malgré l'utilité de cette garantie, il est impératif de souligner qu'elle présente certaines limites. Tout d'abord, le type de sinistre pris en charge par les assureurs peut être assez restreint. En général, votre contrat contient la liste exhaustive des situations face auxquelles vous êtes garantis. Il est possible que cela se limite aux rayures et aux impacts sur la carrosserie.

Par ailleurs, il peut exister une limite de montant pris en charge par l'assurance. Dans certaines compagnies, le montant semble bien incohérent, avec les importants frais pouvant être occasionnés par un dommage sur la carrosserie. Il vous appartient de bien lire votre contrat, pour savoir si l'option est pertinente. 

Pour finir, si vous êtes tenté par une assurance voiture parking, parce que vous avez tendance à abîmer votre voiture dans les parkings, il ne s'agit pas de la bonne garantie. En effet, si en sortant de votre place de parking, vous frottez vous-même votre véhicule contre un mur, vous ne serez pas pris en charge par cette option. C'est la casco collision qui peut vous permettre d'être indemnisé.

Quelle assurance si je cause un dommage de parcage ?

L'option dommage de parcage n'a pas pour objectif de protéger le conducteur quand il est lui-même responsable d'un dommage sur un parking. Si le dommage est causé à bord du véhicule, c'est la responsabilité civile voiture qui sera engagée pour indemniser la victime. 

En revanche, si une personne raye une voiture sans le faire exprès, et que son véhicule n'est pas impliqué, c'est la responsabilité civile privée qui prendra en charge le dommage. Il est donc important de se renseigner sur ce second type de contrat, qui peut vous couvrir quand vous causez des dommages à des tiers. 

L’assureur peut-il refuser l’assurance dommages de parking ?

Dans certains cas, il est possible qu'un assureur vous refuse l'assurance voiture parking.

Les voitures anciennes et l’assurance parking

La plupart du temps, les assureurs refusent d'octroyer une assurance voiture parking, pour les véhicules de plus de 5 ans. En effet, il est assez rare qu'une voiture en circulation depuis autant d'années dispose d'une carrosserie absolument impeccable. c'est pourtant un prérequis, pour pouvoir profiter d'une telle garantie.

Que faire en cas de refus par la compagnie d’assurances ? 

Si un premier assureur vous refuse l'assurance voiture parking, n'hésitez pas à vous tourner vers d'autres compagnies d'assurances. Il est possible qu'un autre interlocuteur vous propose une solution adaptée à vos besoins. C'est aussi l'occasion de comparer les prix, pour trouver les meilleures garanties tout en respectant votre budget.

Si aucun assureur n’accepte de vous proposer cette option, vous pouvez opter pour une casco complète, avec franchise en cas de dommage de parcage. Cela vous permet en général d'être indemnisé d'une partie du sinistre.

Y a-t-il un malus en cas de dommage de parcage ?

Quand vous déclarez un dommage de parcage, il est fort possible que votre assureur applique un malus à votre contrat. Pour rappel, il s'agit d'une augmentation de votre prime, qui est en général équivalente à 10 %. Vous serez donc dans les mêmes conditions que si vous étiez responsable du sinistre.

Pour éviter cette déconvenue, vous pouvez opter pour un assureur comme AXA ou encore Allianz. Les deux compagnies proposent une protection du bonus, quand l'assuré ne déclare pas plus d'un sinistre par an.

Comment éviter les sinistres sur les parkings ?

Vous pouvez aussi choisir d'adopter les bons gestes, pour limiter les risques de dommage de parcage. Cela vous permettra éventuellement de ne pas avoir besoin d'une assurance voiture parking. vous pouvez par exemple : 

  • Stationner le véhicule dans un parking fermé,
  • Éviter de vous garer sur les places serrées, 
  • Privilégier les parkings avec caméra, permettant éventuellement de retrouver le responsable du sinistre.
Antoine Léger responsable du département assurance non-vie chez Comparea.ch

Écrit par Antoine Léger - Responsable du département assurance non-vie chez Comparea. Pour en savoir plus sur notre équipe cliquez ici.

Voir aussi