En quelques clics, trouvez la meilleure offre pour votre voiture

Lien notation comparateur santé
Intéressé par une offre ?
Soyez rappelé :
Ou contactez-nous :022 518 71 42

Pour conduire en Suisse avec un permis étranger, il faut parfois obtenir une validation du permis en Suisse. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les documents nécessaires pour pouvoir conduire sur les routes helvétiques. Notre guide vous permettra de pouvoir conduire dans les règles, en présentant le bon permis de conduire en cas de contrôle de police. 

Quel permis de conduire pour conduire étranger en Suisse ?

C'est l'article 42 de l'ordonnance réglant l'admission des personnes et des véhicules à la circulation routière, qui prévoit les permis valables sur les routes suisses.

Le permis de conduire national

En Suisse, il est possible de conduire avec un permis national en cours de validité. Cela signifie par exemple qu'un ressortissant français peut rouler sur les routes suisses avec son permis de conduire français.

Attention, en fonction du pays dans lequel vous avez obtenu votre permis de conduire, une traduction peut être nécessaire. En effet, le permis doit être traduit dans l'une des langues suivantes, pour permettre son contrôle par les autorités suisses : 

  • Français, 
  • Allemand,
  • Anglais, 
  • Italien.

Il doit aussi s'agir d'une traduction officielle, validée par un notaire ou encore par un traducteur.

Le permis de conduire international

Les ressortissants étrangers peuvent aussi présenter ce qu'on appelle le permis de conduire international ou PCI. Il s'agit d'un permis valable dans de nombreux pays, qui permet de pouvoir voyager simplement avec un seul et même document. Si vous êtes amené à traverser plusieurs pays, n'hésitez pas à vous en munir.

Zoom sur le permis international

Si vous avez besoin d'un permis international pour conduire en Suisse et ailleurs avec un permis étranger, voici quelques informations qui pourraient vous intéresser.

Dans quel pays faut-il un permis international ?

Les pays pour lesquels il est nécessaire d'obtenir un pic sont par exemple les États-Unis, l'Afrique du Sud, la Nouvelle-Zélande et la province du Québec au Canada.

Vous l'aurez compris, vous pourrez parcourir plusieurs destinations, si vous êtes le détenteur de ce document. En Suisse, le permis international est par exemple recommandé pour les Français, mais il n'est pas obligatoire. Un simple permis national peut suffire. 

Comment demander un PCI ?

Les démarches administratives pour obtenir un permis de conduire international varient d'un pays à l'autre point par exemple en France, il faut effectuer une demande en ligne sur le site de ANTS. Différents justificatifs sont demandés, comme la carte d'identité, le permis de conduire ou encore un justificatif de domicile. 

Quels délais pour obtenir un permis de conduire international ?

Une fois de plus, le délai pour obtenir un PCI dépend du pays dans lequel il est demandé. Par exemple, en France, on estime qu'il faut 6 mois pour l'obtenir. La démarche doit donc être anticipée longtemps avant le voyage, nécessitant l'obtention du document.

Sachez qu'en cas d'urgence, vous pouvez justifier de votre besoin d'obtenir votre permis plus rapidement auprès de l'administration. Vous pourrez alors profiter de délais raccourcis.

Quelle est la durée de validité d’un permis international ?

Le permis de conduire international est valable pour une durée de 3 ans. En revanche, si vous perdez le permis obtenu dans votre pays, le permis de conduire international n'est lui non plus valable. 

Si votre permis de base à une date de validité plus courte que cette période de 3 ans, le permis international expire en même temps. 

Quel document présenter en cas de contrôle quand on a un permis étranger ?

Quand on dispose d'un permis étranger, il est important de toujours l'avoir sur soi quand on roule sur les routes suisses. Il peut effectivement être demandé par les autorités. Comme mentionné précédemment, si ce dernier n'est pas dans une langue potentiellement comprise par les autorités suisses, il doit être accompagné d'une traduction.

Sachez aussi que si vous présentez un permis de conduire international, il doit être accompagné du permis de votre pays. Seul, ce document n'a aucune valeur. 

Pendant combien de temps peut-on conduire avec un permis étranger ?

En Suisse, si vous ne disposez que de votre permis étranger, vous pouvez rouler sur les routes suisses pendant une durée de 12 mois. Passé ce délai, il faudra passer le permis Suisse, pour être autorisé à continuer de conduire.

Cette durée de 12 mois peut être interrompue par un séjour de 3 mois consécutifs dans un autre pays. Le délai de validité du permis étranger repart alors de zéro. Cela signifie que si vous ne vivez pas à l'année en Suisse, vous avez la possibilité de continuer à rouler avec votre permis étranger.

Qui doit passer le permis de conduire Suisse ?

Vous l'aurez compris, les personnes qui résident plus de 12 mois consécutifs en Suisse doivent impérativement passer le permis de conduire Suisse.

Les professionnels du transport, conduisant des véhicules immatriculés Suisse doivent aussi obtenir ce dernier. Ici, ils ne peuvent pas bénéficier du délai de 12 mois, et doivent en être titulaires, avant de commencer l'exercice de leurs fonctions.

Ce sont les catégories de permis C, C1, D où D1 qui nécessitent le permis de conduire. Vous pouvez aussi obtenir une simple autorisation comme le prévoit l'article 25 de l’OAC.

Comment obtenir un permis de conduire Suisse en tant qu’étranger ?

Pour convertir un permis étranger en permis Suisse, plusieurs modalités sont possibles. En fonction de la nationalité ou de la profession de la personne prétendant au permis Suisse, il peut lui être demandé de passer un examen théorique voire même un examen de conduite.

Les autorités suisses évaluent la nécessité de passer l'un ou l'autre de ces examens, en fonction des similitudes entre les règles de conduite du pays du ressortissant étranger, et celle de la Suisse. Ainsi, dans les pays européens, la plupart des codes de la route se ressemblent. Un simple examen théorique peut donc suffire.

Peut-on conduire en Suisse avec une voiture et un permis étrangers ?

Il est parfaitement possible de conduire en Suisse, avec une voiture et un permis qui ne sont pas Suisse. Il n'y a aucune formalité particulière à effectuer, dès lors que les trajets restent occasionnels, et que vous ne prévoyez pas de résider en Suisse sur le long terme.

Par ailleurs, il est important de souligner qu'en matière d'assurance auto, une responsabilité civile est obligatoire en Suisse. Elle permet de couvrir les tiers en cas de dommage responsable causé par le conducteur étranger.

Code la route Suisse : ce qu’il faut savoir 

En Suisse, les conducteurs doivent connaître quelques règles. Il est par exemple obligatoire d'avoir toujours son certificat d'assurance et son permis de conduire avec soi.

En l'absence d'autres panneaux, c'est la priorité à droite qui prime. 

On souligne aussi que la limite tolérée pour l'alcool est de 0,05 g/l de sang. Elle est bien inférieure aux autres pays voisins.

Pour finir, la ceinture de sécurité est obligatoire. Les enfants de moins de 1m50 doivent aussi être positionnés dans un siège auto homologué.

Antoine Léger responsable du département assurance non-vie chez Comparea.ch

Écrit par Antoine Léger - Responsable du département assurance non-vie chez Comparea. Pour en savoir plus sur notre équipe cliquez ici.

Voir aussi